Est-ce décent, de parler de problèmes de privilégiés , « Trop durs, la vie en prépa privée » ; « ah, être un mec c’est quand même compliqué » ; « les impôts c’est relou ». Moëller : Lorsque l’on meurt, souvent on voudrait que tout s’arrête avec soi. La première, consiste à exprimer explicitement au spectateur que la discrimination ce n’est pas bien, et la deuxième consiste à le laisser s’en rendre compte par lui-même. Il faut être connecté pour pouvoir ajouter un commentaire. Mais… le réalisateur a dépeint dans son film la réalité telle qu’elle est, point. Faut-il vivre une oppression pour la traiter ? Dans son traité Poétique — encore lui — Aristote présente trois situations que l’on peut imiter dans une oeuvre : soient des choses qui ont existé ou qui existent, soit des choses qu’on croit exister, soit des choses qui devraient exister — et je rajouterais une quatrième situation, celle des choses qui ne doivent surtout pas exister. Personne ne se dit qu’à un moment, il peut causer du tord malgré lui, sans vouloir offenser. Peu après, lorsque l'allemand va faire découvrir des pyramides à OSS 117, apparaissent à l'écran des images de synthèses intentionnellement peu élaborées, ce qui peut rappeler encore une fois certains passages des aventures de Tintin et notamment, Les Cigares du pharaon. " Quand une femme change d'homme, elle change de coiffure " - OSS 117 : Le Caire, nid d'espions Les hyéroglyphes. Tchao ! TÉLÉCHARGER OSS 117 LE CAIRE NID DESPIONS DVDRIP GRATUITEMENT - Lors de la chute de l'avion, toujours simulée à l'écran grâce à la petite maquette en carton dont … Égypte, 1955, le Caire est un véritable nid d'espions. (…) Guillemette Olivier-Odicino Télérama n° 2936 - 22 avril 2006 (…) Réalisée par Michel Hazanavicius, transfuge de la publicité et de la télévision, la nouvelle version d’OSS 117, inti-tulée OSS 117… Les auteurs ne nous racontent pas la dure vie d’une personne victime de raciste, ou de sexisme ou autre, mais s’emploie à dépeindre la toxicité de l’inébranlable inculture d’Hubert. Certains vont dire que non, car pour vraiment comprendre de telles discriminations, il faut les vivre dans sa chair — et aussi car trop souvent des gens donnent leur avis sur un sujet qui ne les concerne pas directement, comme quand des députés hommes votent des lois qui concernent la condition des femmes. J’espère que vous ne saturez pas du sujet très actuel des privilèges et de l’oppression, j’espère également que je ne dirai pas trop de conneries, et m’excuse de mettre bêtement tous les combats sociaux dans le même panier ainsi que de traiter ce sujet sans être moi-même sociologue ; en tout cas qui dit histoire dit personnages dit représentations sociales, il fallait bien aborder la chose un jour ou l’autre. Moëller : Il faut laisser pleurer un nourrisson quand il va au lit, sinon on sacralise trop son coucher. Si je suis totalement d’accord avec le fait qu’un personnage doive susciter l’empathie même s’il est le pire des connards — afin de déconstruire ses erreurs et de les comprendre — mais je suis quand même perplexe à l’idée de dissocier simple bêtise et véritable discrimination. Et bah… je n’en sais rien. Quand Larmina reprend Hubert sur son approche sexiste de la conduite, la discrimination est exprimée explicitement au spectateur. Un jour, Cousteau gagne une prix à Cannes pour un film, quelques décennies plus tard on réalise qu’il y massacrait des poissons. Elle précise ainsi que le regard macho des mecs sur les femmes la gênerait assez peu au cinéma, si une part équitable de financement était attribuée à des femmes pour défendre l’image qu’elles ont envie de véhiculer d’elles-mêmes. Par contre, la condescendance coloniale est clairement critiquée, comme lorsqu’Hubert — que campe Jean Dujardin — présume que les égyptiens ne sont bons qu’à balader des pastèques et des poules, et que Larmina — campée par Bérénice Béjo — lui rappelle que ce pays a régné sur le monde pendant deux mille ans, et a vu naître les maths comme l’astronomie. Des répliques de société. Dans le commentaire audio d’OSS 117, Hazanavicius était assez mitigé à l’idée que son protagoniste tue des personnages, notamment à la fin où, par erreur, il exécute la princesse Al Tarouk. Moëller : Si le chat a la queue verticale, c’est qu’il est en confiance. Tout le monde se méfie de tout le monde, tout le monde complote contre tout le monde : Anglais, Français, Soviétiques, la famille du Roi déchu Farouk qui veut retrouver son trône, ou encore les Aigles de Kheops, secte religieuse qui veut prendre le pouvoir. Ou enfin, pour avoir la conscience tranquille, pourquoi pas se contenter de critiquer ses propres privilèges ? Et pourtant il y a encore tellement de choses à dire, je m’excuse si je me suis éparpillé… Retenons que la question de la représentation sociale est un immense chantier en perpétuelle complexification. Topic OSS 117 : Le Caire, nid d'espions - Page 4. Cela peut même devenir contreproductif, du coup. Vous connaissez la chanson : attention spoilers. Dans le recueil de témoignages de scénaristes français Écrire un film, Agnès Jaoui explique ne pas aimer que les choses soient soulignées dans un film, qu’on lui dise par exemple quoi ressentir avec une musique émouvante au moment où deux personnage s’embrassent. On déteste se sentir infantilisés, et tenus par la main. 7 juin 2017 - Découvrez le tableau "oss 117" de Muadib 59 sur Pinterest. Raymond Pelletier : Lorsque l'on meurt, souvent l'on voudrait que tout s'arrête avec soi. Si non, est-ce décent de parler de ses problèmes de privilégiés ? Mais si on est 200% con, là c’est impossible, donc là le spectateur cernera clairement qu’il s’agit d’une dénonciation. Enfin, j’en parlais dans l’épisode du podcast dédié au film Grave, la représentation de la diversité organique à l’histoire infuse plus facilement dans les esprits, que celle martelée. No sengem Doud huet seng Fra Josette Bruce an duerno hir Duechter Martine Bruce an hiren Eedem François Bruce d'Nofolleg ugetrueden. Si le degré d’écriture et de lecture ne concordent pas, c’est là qu’une première fracture naît entre l’auteur et son auditoire…. L’un ou l’une d’eux, lui a demandé pourquoi il y a si peu de femmes dans son film. What Will Happen When Queen Elizabeth II Dies. 2 years ago. », il y a la question : que représenter ? Mais aussi, car bien des ouvrages se basent sur des conventions essentialistes et réductrices — pour n’en nommer aucun. Ensuite, car la plupart des plus connus sont écrits par des fameux hommes blancs privilégiés — à l’exception des écrits de Linda Seger, de K.M. C’est un peu le cas d’Hubert, il est 200% stupide. Égypte, 1955. Je le disais tout à l’heure, on peut se méprendre sur l’intention d’un auteur, surtout s’il emploie l’approche implicite. OSS 117 : … En effet, la scène à l’intérieur fut tournée dans une carrière de la région parisienne transformée pour l’occasion, et les scènes devant les pyramides furent tournées sur une plage marocaine. Ça se tient. Il ne le fait pas de façon inconsciente comme dans le premier film, non, il le fait consciemment pour monter deux chinois contre deux blancs et se sortir d’affaire. Des décors des années 1950. De nos jours, à l’heure de la prise de conscience sur les féminicides, un tel geste traité avec tant de légèreté ferait tout de même crisser des dents. pays des pyramides, Jean Dujardin use pour la première fois de son côté mâle, et cela lui va bien. Si non, alors traitons de sujets plus universels, mais faut-il opter pour la représentation équitable pourtant dénuée du fond du sujet, ou faut-il invisibiliser pour s’épargner toute représentation hypocrite ? Dans une interview accordée récemment au podcast Les Couilles sur la Table, c’est à eux, que s’en prend Virginie Despentes. La question n’est pas de rire de ou avec les juifs, de rire de ou avec les victimes de la colonisation, mais de rire d’Hubert — avec ou sans lui, c’est pas le sujet. Ce qui m’intéresse ici n’est pas de distribuer les bons et les mauvais points — même si j’ai pu me plaindre de certaines représentations stéréotypées, en aparté dans plusieurs des épisodes précédents du podcast. $6.99 . Date de parution : Oui, ils se lancent des poulets. Josette Bruce. Donc, la légitimité. Le deuxième intérêt, est d’éviter toute ambiguïté. Vous…, C’est quoi Dieu ? Vous confondez les Juifs et les Musulmans ! Moëller : Lorsque l’on meurt, souvent on voudrait que tout s’arrête avec soi. Perfidies en Birmanie pour OSS 117. Un p’tit godet là… On retourne au bar ? Enfin dans Brazil, Gilliam a représenté une situation qui ne doit surtout pas exister. Une autre donnée à ne pas perdre de vue, quand il est question de modernité des représentations, est celle du temps qui passe. Aujourd’hui, on se beurre la biscotte avec la comédie française OSS 117 : le Caire, nid d’espions, d’après l’oeuvre de Jean Bruce, adaptée par Jean-François Halin, co-écrite par ce dernier et Michel Hazanavicius, réalisée par Michel Hazanavicius, et sortie en avril 2006 au cinéma. C’est une critique régulièrement lancée de nos jours à l’encontre des comédies françaises, notamment celles où le héros est un « adulescent » et l’héroïne une « psychorigide » — comme c’est le cas dans OSS. Date de parution : 1958, Presses de la Cité. Bon je caricature évidemment, mais à moins de moquer ce type de personnage à travers une comédie à charge, on ne peut pas non plus traiter décemment de ces problèmes. ... s’amusait des singulières apparitions sur le tourisme du Don du Nil du « parlementeur » tarnais se prenant pour OSS 117 au Caire ! Parfois cruellement. Et donc là encore, le film OSS 117 ne choisit pas si bien son camp… Oui, Hubert est globalement inculte et misogyne et raciste et tout ce qu’on veut, mais le traitement de ce personnage est franchement inégal. Cela confère à une oeuvre, je pense, son degré de lecture. De fait, le personnage de Bérénice Béjo peut perdre en cohérence : un coup, elle reprend Hubert ou l’envoie chier, et le coup suivant elle lui tombe dans les bras, mais sans entre-deux, sans transition. Dans une scène d’OSS, Hubert se bat contre un mystérieux ennemi, à coup de cadavres de poulets. 7 juin 2017 - Découvrez le tableau "oss 117" de Muadib 59 sur Pinterest. Moëller : Lorsque l’on meurt, souvent on voudrait que tout s’arrête avec soi. Moëller : Des scientifiques font des expériences sur les mouches drosophiles parce que la structure de leur cerveau est extrêmement proche de la nôtre. Oui, le récit fera preuve de représentativité et nous épargnera l’invisibilisation des minorités, bon point, mais les minorités en question ne sont pas dupes et critiquent le recours à la technique du token, autrement dit du jeton, bref du personnage qui n’est là que pour donner bonne conscience à l’auteur tout en évitant soigneusement de traiter les problèmes de fond. Une fois libéré de ses liens, après avoir été trahi par Larmina, Hubert lui envoie fièrement un coup de poing au visage, tandis que la jeune femme n’est pas spécialement menaçante. une interview accordée à la chaîne YouTube Thinkerview, interview accordée récemment au podcast Les Couilles sur la Table, Analyse de scénario de Jusqu’à la garde : les leçons à tirer, Analyse de scénario de La Corde : la scène obligatoire, Analyse de scénario d’El Reino : acculer le protagoniste, Trump Loyalists Are Going Full-Blown Fascist Now, I Had a Damned Good Reason For Leaving My Perfect Husband, The Woman Who Was Kidnapped and Kept in A Coffin-Sized Box for 7 Years, Trump’s Military Coup Moment Has Arrived.